Entre particuliers, un véritable prêt


Il est vrai que cette solution, qui se développe de plus en plus dans le milieu familial, est nettement moins formelle qu'un crédit octroyé par un banquier, qui va exiger un certain nombre de pièces justificatives - les revenus, les charges - avant d'accepter ou non de prêter de l'argent. Bien souvent il s'agit alors d'un prêt "amortissable" (chaque mois il faudra payer une mensualité faite de capital et d'intérêts), dont le taux est très variable : entre 4 et 18 % pour un crédit à la consommation et la durée a priori fixe. Et si le débiteur ne peut pas régler ou une plusieurs mensualités, les sanctions tombent. Par ailleurs, il faut savoir que dans un établissement financier, les fonds ne seront délivrés qu'après un délai compris entre 7 et 14 jours.

Crédit entre particuliers : souplesse et facilité
Par rapport à un prêt bancaire, la solution du prêt familial ou amical offre l’avantage de la souplesse et de la facilité : les règles du jeu sont librement fixées entre les parties. Il peut ainsi être décidé que les capitaux seront remboursés au terme fixé, à un taux d'intérêt très faible, voire nul. Pour autant, il est fortement conseillé d'observer un certain formalisme si on prête de l'argent à l'un de ses amis ou l'un de ses enfants, pour que cette aide ne transforme pas en gros malentendu qui finit dans le bureau du juge ou…par un redressement fiscal. Le prêt d'argent entre particulier nécessite donc de formaliser cet acte par un contrat établi entre les parties intéressées et incluant des modalités de remboursement clairement compréhensibles. Si le prêt d'argent sans banque ne nécessite pas de délai de réflexion, il est tout de même recommandé de prendre plusieurs jours avant de signer un contrat ou une reconnaissance de dette, cela permet de bien prendre en compte l'engagement financier de l'emprunteur mais aussi du prêteur.

E-mail : guyerictachon@gmail.com /
Téléphone : +33753761100 WhatsApp


22450796_500533243657907_1558130313_o